Rencontre exceptionnelle sur les génocides et la mémoire des violences de masse – 15 décembre 2015 – Université de Genève

Comprendre et Prévenir les Génocides – Arménie 1915, Auschwitz 1945, Srebrenica 1995.

Le film de la conférence est visible sur le site de l’Université de Genève en cliquant ici

Avec Raymond Kevorkian (Paris VIII), Laurent Joly (CNRS) et Florence Hartmann (ex-Le Monde et TPIY).

Une rencontre organisée par: le Cercle Martin Buber, la Fondation Miassine et Solidarité Bosnie.
Avec le soutien de la ville de Genève et de l’Association des Amis suisses de Yad Vashem.

Rencontre avec Luba Jurgenson autour de l’oeuvre d’écrivains juifs à l’époque soviétique.

Une soirée littéraire dédiée à la mémoire de Judith Markish z’l, Bibliothécaire de la CIG et Présidente de l’AMJ.

Jeudi 28 mai 2015, 20h à l’Université de Genève (Uni-Bastions, salle B111)
Soirée mise en place par le Cercle Martin Buber, en partenariat avec l’Unité de russe de l’Université de Genève et l’Association des Amis de la Musique juive

Inauguration du réseau “Deuxième Génération”, le 27 janvier 2015 entre 18 et 20h à la CIG

A l’occasion des septante ans de la Libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau, le Cercle Martin Buber propose, avec la CIG, la mise en place d’un réseau régulier et collectif de réflexion sur le fait d’être né pendant ou peu après la Shoah. Espace d’introspection et d’échange, il contribue à étudier la relation entre biographie individuelle et histoire collective. La première rencontre aura lieu le mardi 27 janvier 2015 à 18h.

 

 

Concert pour la tolérance – Cordoue 21.

CONCERT QU’ORGANISE L’ASSOCIATION DES AMIS DE LA MUSIQUE JUIVE.
Le concert se tient le dimanche 23 mars à 17h au Théâtre de la Cité Bleue – 46, avenue de Miremont. Arrêt du Bus 3: Crêts-de-Champel.

La musique, comme un territoire…
L’esprit de Cordoue ? Cette Cordoue-là n’est plus depuis neuf ou dix siècles.
Qu’en est-il pour nous de son souffle en ce début de 21e ?

Voix, voies de passage, musiques mixtes, au départ de Sefarad et d’el Andalus.
Si les chants judéo-espagnols en sont le point de départ, ils côtoient des pièces arabo-andalouses ou judéo-arabes, des improvisations et thèmes instrumentaux orientaux. Parfois, nous avons choisi de marier dans un même chant la poésie simple ou rude des mélodies et chants populaires avec la délicatesse et la préciosité de la poésie arabo-andalouse médiévale, comme dans Morena me yaman ou Yedi Kulé, chantés à deux voix.

Hommage pluriel à Jean Halpérin le 9 février prochain

Y participeront en qualité d’orateurs – Joël Dicker, Mireille Gansel, Denis Charbit, Jean-Christophe Aeschlimann et Marc Faessler.
Le trio Eléonore jouera en guise d’hommage des pièces musicales très originales et d’une rare beauté de Max Bruch et de Joachim Stutchevsky.

Notre programme pour en savoir plus sur la vie et l’œuvre de Jean Halpérin et nos invités exceptionnels.